Les champs magnétiques entourant le trou noir M87* révélés en image par l'EHT

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Il y a presque deux ans, le 10 avril 2019, les membres de la collaboration EHT rendaient publique la toute première image d’un trou noir, révélant l’existence d’une structure annulaire brillante en périphérie d’une région centrale sombre que tout indiquait être l'horizon des événements d'un trou noir supermassif. Cet astre, au moins incontestablement compact, se trouve au cœur de la grande galaxie elliptique M87 à laquelle les radiotélescopes ont associé une source radio désignant désormais le trou noir M87*. Futura a consacré plusieurs articles à cette découverte, dont le précédent ci-dessous. Elle venait confirmer les travaux de pionnier de Jean-Pierre Luminet et ses collègues sur l’aspect visible des trous noirs, lorsqu’ils sont entourés d’un disque d’accrétion.

Les images de l’EHT font de M87* un laboratoire naturel pour tester de la nouvelle physique en complément de l’étude des ondes gravitationnelles. On peut espérer qu’elles vont aider à percer certains des mystères de l’écume de l’espace-temps, pour reprendre le titre du récent ouvrage que Jean-Pierre Luminet a consacré à ce sujet.


Visioconférence donnée le 12 mars 2021 pour les étudiants et chercheurs du Département de physique de l'Université d'Aix-Marseille, organisée par le Centre de physique théorique. © Jean-Pierre Luminet

La collaboration EHT rassemble plus de 300 chercheurs issus de tous les continents. Certains d’entre eux sont mentionnés dans le tout dernier communiqué de l’ESO, qu'accompagnent trois articles distincts au sein de The Astrophysical Journal Letters.

Ils expliquent une nouvelle découverte que les analyses des données collectées avant 2019 par un ensemble d’instruments répartis sur toute la planète, et fonctionnant comme un radiotélescope géant d’une taille comparable à celle de la Terre, ont permise.

Virtuel, cet œil de la noosphère est tout de même doté en conséquence du pouvoir de résolution angulaire le plus élevé à ce jour, ce qui lui permet de révéler des détails inédits d’un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura