Champions Cup: La Rochelle à la fête, le Racing 92 à la trappe

La Rochelle, champion sortant, a conforté samedi son statut en s'assurant de jouer un huitième de finale à domicile lors de la 4e journée de la Champions Cup, au contraire du Racing 92, qui ne verra pas la phase finale pour la première fois depuis six ans.

. Carton plein pour La Rochelle

Et de quatre! Le tenant du titre rochelais, déjà qualifié pour les huitièmes, a terminé le travail en dominant largement les Anglais de Northampton (31-13).

Les coéquipiers de Grégory Alldritt ont certes été aidés par les deux cartons rouges de Dingwall (40e) et Salakaia-Loto (80e) mais ils se sont surtout facilité le travail en inscrivant cinq essais, dont trois dans les vingt dernières minutes.

Désormais assuré de terminer dans les deux premiers, le Stade rochelais recevra à coup sûr en huitième mais également lors d'un potentiel quart.

. Pas d'exploit pour le Racing 92

Le coup dur. Demi-finaliste la saison dernière, finaliste à trois reprises, le Racing 92 ne participera pas à la phase finale de la Champions Cup pour la première fois depuis la saison 2016-2017.

C'est une véritable déconvenue pour l'ambitieux club francilien, dominé en Irlande par le Leinster (36-10). Malgré cette troisième défaite en quatre matches, les Ciel et Blanc sauvent tout de même leur tête puisqu'ils seront reversés en Challenge Cup. Ils ont pourtant fait jeu égal avec l'ogre irlandais pendant une bonne heure avant de craquer, pas vraiment aidés par le manque de réussite de leur buteur écossais Finn Russell (trois échecs au pied).

"On fera honneur au Challenge mais notre ambition était tout autre", a d'ailleurs pesté le manager du Racing Laurent Travers.

. L'UBB, Clermont et Lyon éliminés

La veille, le LOU était resté dans le coup en ne faisant qu'une bouchée des Bulls de Pretoria (31-7). Mais ça reste insuffisant pour les hommes de Xavier Garbajosa, eux aussi reversés en Challenge Cup.

Eliminée avant même le coup d'envoi, l'UBB a terminé sa campagne continentale sur un revers, difficile à avaler, à domicile, devant les Anglais de Gloucester (26-17). Trop indisciplinés, les Girondins ont craqué en seconde période, la faute aux trois cartons jaunes récoltés par Diaby (34e), Boniface (35e) et Jalibert (53e). Et ils ont fini par perdre le fil, punis au pied par l'arrière George Barton (11 points).

Impuissants face aux Stormers (30-16), parfois trop indisciplinés, les Auvergnats ont mené pendant une grosse demi-heure mais ils quittent la grande compétition continentale par la petite porte.

L'ASM, qui vit une période compliquée et vient de nommer Christophe Urios sur son banc, n'a inscrit qu'un seul essai, par l'Argentin Bautista Delguy (61e). Place au Top 14 et à la Challenge Cup pour les Jaunards.

Enfin, Castres, qui n'avait rien à espérer, a une nouvelle fois chuté, cette fois sur le terrain des Chiefs d'Exeter (40-3). Le CO termine bon dernier avec un zéro pointé et un match à oublier: aucun essai, un carton rouge (Tukino 37e) et trois jaunes (Delaporte 34e, Babillot 38e, Azar 73e).

Déjà qualifiés, les Toulousains voudront poursuivre leur sans-faute, dimanche, face aux Irlandais du Munster. Montpellier, champion de France en titre, reçoit les London Irish en sachant déjà qu'il verra la phase finale. Cocorico!

mca-es/hpa/cpb/