Champ-contrechamp : Avi Loeb, ʻOumuamua, les astrophysiciens et les extraterrestres

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

C’est le buzz du moment, peut-être en partie parce qu’avec la crise mondiale due à la pandémie de la Covid-19, les gens ont besoin de s’évader de leur quotidien. Le célèbre astrophysicien théoricien américano-israélien Abraham Loeb (Avi Loeb), professeur d'astronomie à la prestigieuse Université Harvard et membre de l'Académie américaine des arts et des sciences, pense en effet que nous avons très probablement été les témoins du passage dans notre Système solaire d’une sonde interstellaire envoyée par une civilisation alien technologiquement avancée.

L’astrophysicien soutient, dans un livre traduit par Charles Frankel et qui vient de paraître aux éditions du Seuil sous le titre Le premier signe d’une vie intelligente extraterrestre, comme Futura l’expliquait dans un précédent article, que la sonde en question aurait été le fameux objet interstellaire baptisé ʻOumuamua. Rappelons qu’il a été observé en 2017 et que déjà, à cette époque, ses caractéristiques étonnantes avaient laissé penser qu’il ne s’agissait pas d’un objet naturel.

Pourtant, l’hypothèse qu’il ne soit en rien un artefact d’une civilisation E.T. a largement été abandonnée depuis, sans que l’on puisse bien sûr le démontrer. Il y a de nombreux arguments pour cela comme l'astronome Sean Raymond du Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux, expert dans le domaine de l’origine et de la formation des corps célestes autour des étoiles, l’a expliqué dans un article très détaillé. Futura avait eu l’autorisation de le traduire avec l’aide de son collègue à Bordeaux bien connu de nos lecteurs pour ses travaux sur les atmosphères et l'habitabilité des exoplanètes, l’astrophysicien Franck Selsis.


L'astrophysicien Franck Selsis étudie les atmosphères planétaires et l'exobiologie. Il est chercheur au Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux. © Université de Nîmes, Unîmes

Avi Loeb, ʻOumuamua et l'exobiologie

Comme bien d’autres de ses collègues (on peut s’en convaincre en lisant un communiqué conjoint de la Société...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura