Chaleurs records au Royaume-Uni: spectaculaire incendie dans la banlieue est de Londres

Les flammes ont ravagé la banlieue est de Londres ce mardi 19 juillet 2022. - BFMTV
Les flammes ont ravagé la banlieue est de Londres ce mardi 19 juillet 2022. - BFMTV

Une centaine de pompiers ont été déployés mardi pour combattre un incendie qui a fait rage dans un village à l'est de Londres sous une chaleur qui bat des records au Royaume-Uni, ont annoncé les pompiers.

Selon les images prises depuis un hélicoptère de la chaîne Sky News, l'incendie a parcouru des champs et détruit plusieurs bâtiments et maisons du village de Wennington, à une trentaine de kilomètres du centre de la capitale britannique.

L'origine du feu pas connue

Le feu s'est étendu sur une superficie de 40 hectares, comprenant habitations, bâtiments agricoles et garages, ont précisé les pompiers dans un communiqué en fin de journée. Quatorze personnes ont dû être évacuées à cause du sinistres, dont l'origine n'est pas déterminée à ce stade.

"J'étais en train de bronzer dans mon jardin et un nuage noir est arrivé", a raconté Ciar Meadows, une femme au foyer de 30 ans. "En une heure" le feu "s'est répandu jusqu'à notre maison", "nos voitures ont disparu", a-t-elle poursuivi.

Les secours "ont cassé notre porte pour que les animaux puissent sortir heureusement, parce que je ne pouvais pas revenir comme on a été évacués", a-t-elle raconté, expliquant attendre à présent des nouvelles de sa maison.

"C'est fou, fou la manière dont c'est parti", a quant à lui expliqué Dennis Crafter, un riverain sans emploi de 54 ans, estomaqué par l'ampleur du sinistre.

Record de chaleur

Une centaine de pompiers et 15 engins ont été déployés, ont indiqué sur Twitter les pompiers de Londres.

Confrontés à "plusieurs incendies importants à travers la capitale pendant la vague de chaleur record aujourd'hui", les pompiers de Londres ont déclenché une procédure d'urgence qui permet de déployer davantage de ressources en termes de services de secours. Une dizaine d'incendies ont été recensés autour de la capitale, touchant notamment des zones d'herbe dans des quartiers périurbaines de Londres.

Sous l'effet de la vague de chaleur qui s'abat sur l'Europe, le Royaume-Uni a dépassé pour la première fois le seuil des 40°C, avec 40,3°C relevés à Coningsby, un village du nord-est de l'Angleterre, selon l'agence météo britannique Met Office.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles