Chaleur précoce sur le sud de l'Europe: un tiers de la France en vigilance canicule

REUTERS/Eric Gaillard

La canicule d'une précocité inédite s’amplifie en France, avec un tiers du pays placé en vigilance vendredi, avec des pics de chaleur prévus au-delà de 40 degrés, comme en Espagne, déjà confrontée à plusieurs feux de forêt.

La canicule d'une précocité inédite s’amplifie en France, avec un tiers du pays placé en vigilance vendredi, avec des pics de chaleur prévus au-delà de 40 degrés, comme en Espagne, déjà confrontée à plusieurs feux de forêt. Au total, 37 départements français, soit 18 millions de personnes, sont touchés par cette vague de chaleur précoce, arrivée du Maghreb via la péninsule ibérique. En Espagne, les températures ont grimpé en flèche le weekend dernier, avec des pointes allant jusqu'à 43 degrés et plusieurs feux de forêt, notamment en Catalogne.

En France, les 40°C seront fréquemment atteints voire dépassés dès vendredi sur un grand quart sud-ouest, selon Météo-France. Jeudi, le thermomètre a déjà grimpé à 40°C à Saint-Jean-de-Minervois, (sud), un record de précocité pour la France métropolitaine hors Corse, selon Météo-France. Le ministère de la Santé a activé un numéro gratuit Canicule info service et celui de l'Éducation a annoncé que les écoliers et collégiens des 12 départements en rouge pourront rester chez eux vendredi. La vigilance rouge, niveau le plus élevé du "plan national canicule", commencera vendredi à partir de 14H00 dans 12 départements situés dans le sud-ouest et la façade Atlantique. Météo-France a en outre étendu la vigilance orange à 25 départements au total.

Marqueur du changement climatique

"C'est la vague de chaleur la plus précoce jamais enregistrée en France " depuis 1947, indique Matthieu Sorel, climatologue à Météo-France. "De nombreux records mensuels voire absolus (...) devraient être battus dans plusieurs régions", dit-il, y voyant un "marqueur du changement climatique". Cette vague de chaleur qui intervient après un printemps particulièrement chaud et sec va encore aggraver la sécheresse(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles