Avec la chaleur, la pollution à l'ozone s'aggrave sur la France

© Caroline Paux / HANS LUCAS/ Hans Lucas via AFP

Effet secondaire classique des épisodes de chaleur, la concentration d'ozone dans l'air est en nette augmentation sur une grande partie de la France, selon le bulletin officiel Prev'Air publié ce vendredi, qui prévoit une poursuite de cette pollution ces prochains jours. "Sous l'effet de la vague de chaleur que connaît actuellement la métropole, les concentrations d'ozone sont en nette augmentation depuis deux jours. Ces concentrations devraient rester élevées encore aujourd'hui (vendredi) et dans les jours à venir", indique la plate-forme Prev'Air, gérée par l'Ineris.

Île-de-France, Paca, Normandie et Occitanie particulièrement concernés

Des dépassements du seuil d'information et de recommandation pour l'ozone (180 µg/m3 en moyenne horaire) sont prévus en Île-de-France, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Normandie et Occitanie. Ces seuils pourraient également être dépassés dans le Grand Est, le Centre Val-de-Loire, les Pays de la Loire, la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine, les Hauts-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté.

 

>> LIRE AUSSI - La pollution de l'air réduit l'espérance de vie mondiale de deux ans

"Après des concentrations maximales prévues pour ce samedi 18 juin, la situation devrait évoluer positivement à partir du dimanche 19 juin, même si des dépassements locaux ne seront pas à exclure en Île-de-France, Provence-Alpes-Côte-d'Azur ou Auvergne-Rhône-Alpes", précise le bulletin. Globalement, vendredi, l'indice ATMO de qualité de l'air étai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles