Le chœur de l'Armée française chante pour "Un violon sur la ville"

Marie Herenstein
Ce chœur de la Garde républicaine a offert un concert dans le cadre exceptionnel du théâtre antique du Fâ, au dessus de l'estuaire de la Gironde, pour le off du festival "Un violon sur le sable".

Autour de Royan, les chants joyeux des violons ne résonnent pas seulement sur la plage, quand vient l'été. Parallalèlement au festival Un violon sur le sable, les alentours de la cité charentaise vibrent également avec Un violon sur la ville. Un festival "off" en quelque sorte, créé en 2012 pour marquer les 25 ans de ce rendez-vous musical atypique.

Jusqu'au 27 juillet, les représentations emènent le public dans des lieux insolites. A l'image du Choeur de l'armée française, qui s'est produit dans le théâtre antique du Fâ, à Barzan, ouvert pour la première fois aux festivaliers. Dans cet écrin de verdure chargé d'histoire, avec vue imprenable sur l'estuaire de la Gironde, les 35 choristes ont alterné oeuvres lyriques et chansons populaires, comme cette reprise du fameux Poinçonneur des Lilas.



Formation spéciale de la Garde républicaine et chœur officiel des grands événements de la République, cet ensemble composé uniquement d'hommes est dirigé depuis 2007 par... une femme, la lieutenante-colonelle Aurore Tillac. A 39 ans, cette cheffe au brillant parcours mène d'une main de maître un chœur professionnel qui collabore régulièrement avec de grands orchestres français.

Pour les militaires, qui avaient déjà chanté la veille sur la plage de la grande Conche, la saison se termine de la plus agréable des façons. Deux concerts sont déjà prévus en décembre à Paris.

A Royan, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi