Chômage partiel, prime à la conversion, auto-écoles… Voici ce qui change à partir du 1er juin

franceinfo

Vous avez peut-être marqué la date sur votre calendrier : mardi 2 juin, la France entrera dans la "phase deux" du déconfinement. Les restaurants et bars pourront rouvrir (seulement en terrasse dans les zones orange), les déplacements de plus de 100 km ne nécessiteront plus de dérogations... Outre ces échéances liées au contexte de pandémie, ce début de mois de juin verra également un certain nombre de dispositions légales et réglementaires entrer en vigueur.

Des évolutions dans la prise en charge du chômage partiel

Dans la foulée du confinement, un dispositif d'aide à l'activité partielle a été mis en place par le gouvernement. Les salariés se voyaient garantir 70% de leur salaire brut (dans la limite de 6 927 euros bruts), et au minimum un Smic net. Cette indemnité était prise en charge à 100% par l'Etat pour leurs heures non travaillées.

A partir du 1er juin, ce ne seront plus que 85% de cette indemnité qui seront pris en charge, et les entreprises devront verser les 15% restants. "Cette modification ne changera rien pour les salariés", qui continueront de percevoir la même rémunération, assure le ministère de l'Economie. Certains secteurs "faisant l'objet de restrictions administratives ou réglementaires", comme la culture ou la restauration, ne sont pas concernés par cette évolution.

Par ailleurs, depuis le 1er mai, les salariés contraints à l'inactivité pour garder leurs enfants sont également pris en charge par le biais de ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi