Chômage : Olivier Dussopt promet que le gouvernement ne va « pas indemniser moins »

© Jacques Witt/SIPA

Dans le cadre de la réforme de l’assurance-chômage , le gouvernement compte notamment diminuer de 25 % la durée d’indemnisation, révèle Le Journal du Dimanche  ce 20 novembre. Le but est d’inciter à la reprise du travail. Le ministre du Travail Olivier Dussopt est d'ailleurs revenu sur la diminution de l’indemnité dans le Grand Rendez-vous Europe 1/CNews/Les Echos ce dimanche. Il a en effet confirmé l'information du JDD, prévenant que l’exécutif allait « travailler sur la durée maximum d’indemnisation en veillant à garder des planchers ». Mais il a rassuré qu’il ne comptait « pas moins indemniser ».

Un creux durant la période d’indemnisation ?

Aujourd’hui, le montant des indemnisations du chômage est « à 57% à peu près du précédent salaire », rappelle Olivier Dussopt qui assure qu’il s’agit de « la moyenne européenne ». Concernant la durée de l’indemnisation, le ministre a affirmé dans le Grand Rendez-vous que le gouvernement s’appuyait sur des études qui « montrent qu’il y a deux périodes pendant lesquelles le taux de retour à l’emploi est le plus élevé : tout de suite après l’inscription à l’assurance-chômage, et tout de suite avant la fin des droits ». Entre ces deux périodes, le taux « baisse un peu ». C’est pour cette raison que l’État souhaite « resserrer cette période-là », assure Olivier Dussopt.

Lire aussi - La France a-t-elle le système de chômage le plus généreux d’Europe comme le prétend Olivier Dussopt ?

Des règles « plus protectrices » quand « l’emploi va mal...


Lire la suite sur LeJDD