Chômage des chefs d’entreprise : “La France doit mieux protéger les créateurs de sa richesse”

Avec près de 1,1 million d’entreprises créées dans notre pays, 2022 aura battu un nouveau record. Et la tendance ne faiblit pas : en juin dernier, un Français interrogé sur quatre déclarait songer sérieusement à lancer sa propre activité ! Ce fort engouement pour l’entrepreneuriat est malheureusement terni par la récente explosion du chômage des chefs d’entreprise. La dernière étude sur le sujet, diligentée par l’association GSC, pointe une hausse de 37% sur un an, soit plus de 25.000 dirigeants ayant perdu leur emploi rien que ces six derniers mois.

L’inflation, le renchérissement des emprunts bancaires, le remboursement des PGE Covid et les reports de consommation de nos concitoyens font craindre un retour à la situation antérieure à la crise sanitaire. L’heure est donc à une réflexion sur un meilleur accompagnement de ces patrons, de petites entreprises pour 90% d’entre eux, dans cette étape difficile qu’est le rebond professionnel.

>> Notre service - Découvrez les meilleurs tarifs d’Assurances Responsabilité Civile (RC) Professionnelle

En cela, le premier effort à fournir réside dans une plus grande sensibilisation des chefs d’entreprise au risque même de la perte d’activité. Il n’est pas, et c’est compréhensible, naturel pour les entrepreneurs de penser à l’échec, qui plus est au commencement de leur aventure dans l’indépendance au travail. C’est donc à leurs partenaires, et en premier lieu aux réseaux consulaires, de les prévenir de cet aléa économique. Encore aujourd’hui, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite