Chômage : si la baisse était attendue, l’économiste Eric Heyer estime "surprenante" la création de 260 000 emplois en plein ralentissement économique

franceinfo

Eric Heyer, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) juge sur franceinfo que les chiffres publiés par l'Insee ce jeudi matin confirment "la tendance" que l'on voit "depuis 2015". En 2019, "toutes les tranches d'âge ont vu leur taux de chômage baisser, sauf les jeunes hommes", souligne l'économiste. Il met aussi en lumière la "stabilisation" de la part des CDI en 2019, ce qui "est plutôt une bonne nouvelle".

franceinfo : Les chiffres de l'Insee diffèrent de ceux de Pôle Emploi. Quelle est l'explication ?

Eric Heyer : Effectivement ce ne sont pas des statistiques de Pôle Emploi dans le sens où ce n’est pas du déclaratif puisque c'est une enquête. Au bureau international du travail (BIT), dans tous les pays, on mène la même enquête et on pose des questions aux citoyens en leur demandant s'ils ont travaillé au cours du dernier trimestre, s'ils ont fait des recherches actives d'emploi lorsqu’ils n'ont pas travaillé, etc. S'ils remplissent ces conditions, à savoir : ne pas du tout avoir travaillé, être immédiatement disponible et avoir fait des recherches actives d'emploi alors ils peuvent être considérés comme chômeurs. Voilà ce qu’est le chômage au sens du Bureau international du travail.

Les chiffres du BIT recoupent-ils ceux de Pôle emploi ?

Oui, on voit effectivement une baisse même (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi