Chômage : 500.000 demandeurs d'emploi en moins sur un an

·1 min de lecture

On devrait s'en féliciter tous les jours : on compte 55.800 demandeurs d'emploi en moins au mois de novembre. C'est un magnifique résultat même si cela ne concerne que les catégories A, c'est-à-dire les personnes qui n'ont pas travaillé au cours du mois étudié. Ça ridiculise d'ailleurs au passage ceux qui nous expliquait que le pass sanitaire serait mauvais pour l'économie. Il faut quand même se replacer dans la psychologie du début de l'année 2020 : on craignait des millions de chômeurs en plus et finalement, on a complètement effacé le choc de la crise .

Quelles en sont les raisons ?

Trois raisons principales : la première raison, la protection des emplois pendant la crise, notamment le chômage partiel. C'était la fameuse théorie du "quoi qu'il en coûte", mais enfin, ça a très bien fonctionné. Je préfère quand même la dette au chômage.

Deuxième raison, on a une croissance économique qui reste forte, notamment par rapport aux autres pays. Une croissance liée au succès de la vaccination, au pass sanitaire, qui permet justement à l'économie de fonctionner à peu près normalement. C'est aussi lié aussi au plan de relance bien calibré.

Troisième raison, on a eu depuis une dizaine d'années, en réalité, beaucoup de réformes structurelles sur le marché du travail qui sont toutes alleés dans le même sens, celle d'une plus grande flexibilité du marché du travail. Elles ont été menées par toutes les majorités, qu'elles soient de droite ou de gauche. Sous le président Sarkozy, on a vu ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles