Le château de Vaux-le-Vicomte rouvre son parc aux visiteurs et leur offre des fleurs

Chrystel Chabert

Face au déconfinement, les choix des propriétaires de sites historiques sont différents. Au château de Chantilly, on peut visiter les appartements privés et les expositions mais pas question d'aller dans le parc. A l'inverse, les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont interdit l'accès aux bâtiments alors que les visiteurs peuvent s'approprier librement le parc de 400 hectares et ses jardins à la française dessinés par André Le Nôtre, le jardinier du roi Louis XIV.

Librement, pas tout à fait, car pour le moment la jauge a été limitée à 1000 personnes par jour. Mais si on ramène cela à la taille du parc, cela fait tout de même 4000 m² par visiteur ! On a tous vécu dans beaucoup moins pendant deux mois et demi...

Soutenir le château

Joyau du XVIIe siècle, Vaux-le-Vicomte est situé près de Melun, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Paris. Un emplacement idéal pour s'évader tout en respectant la limite des 100 km. Pour certains visiteurs venus en ce week-end de l'Ascencion, c'est une découverte. Pour d'autres, comme Justine, venue exprès de la Marne, c'est un moyen "de soutenir le château" qui en a bien besoin.

Durant le confinement, ce domaine qui appartient à des privés a dû mettre 66 employés au chômage partiel (soit 98% des effectifs). "On perd 1,5 millions (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi