Le château de Vascoeuil et ses sculptures contemporaines s'offrent à nouveau au regard des visiteurs

Chrystel Chabert

Le château de Vascoeuil fait partie des petites pépites du patrimoine français, un lieu où le visiteur peut déambuler tout en révisant son histoire de France. Une histoire qui sera désormais marquée par la fermeture liée au confinement, un "black out total" de deux mois, comme le qualifie Marie-Laure Papillard, la directrice du Château.

Ce sont ses parents qui ont acheté ce domaine dans les années 60, le restaurant patiemment avant de créer en parallèle un centre d'Art et d'Histoire inauguré en 1970 par le ministre de la Culture de l'époque, Jacques Duhamel. "Vascoeuil a besoin de recevoir des visiteurs pour vivre" souligne l'hôtesse des lieux. Pas seulement financièrement mais aussi esthétiquement. Vascoeuil sans personne dans les allées, ça n'est plus Vascoeuil".

Un lieu prisé par Jules Michelet

L'esthétique ici, c'est d'abord le patrimoine arhitectural avec une "maison noble" édifiée après la guerre de Cent Ans mais également un colombier en briques du XVIIe siècle ayant conservé son système d'échelle tournante intérieure.

Autre lieu incontournable : la tour octogone du château qui date du XIIe siècle et dont le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi