Cette superbactérie, évolution d'une bactérie commune, tue 300 000 personnes chaque année

Cette bactérie peut provoquer, chez certaines personnes, des infections multirésistantes aux médicaments.

Cette superbactérie s'est propagée dans le monde entier (Getty Images)

En deux siècles, cette superbactérie s'est propagée dans le monde entier. Baptisée Pseudomonas aeruginosa, elle tue aujourd'hui 300 000 personnes par an, rapporte le site internet Independent. Le site explique que cette superbactérie mortelle prend ses origines d'une bactérie environnementale.

Elle peut provoquer des infections multirésistantes aux médicaments, notamment chez les personnes souffrant de maladies comme la fibrose kystique et des lésions pulmonaires liées au tabagisme. Les résultats de cette nouvelle étude, menée par des scientifiques de l’Université de Cambridge, pourraient aider à améliorer la compréhension de l'immunité contre les bactéries invasives.

Précisément, les scientifiques ont analysé près de 10 000 échantillons d’ADN infectés par la bactérie dans le monde entier dans le but de construire un "arbre généalogique" du virus. "Ils ont découvert que seulement 21 branches étaient responsables de sept infections humaines sur dix. Et ces variantes de la bactérie ont rapidement évolué et se sont répandues à l’échelle mondiale en seulement 200 ans environ", écrivent les auteurs de cette étude.

D'après les chercheurs, la propagation rapide du virus vient du fait que les Hommes ont commencé à vivre dans des villes densément peuplées lors des deux derniers siècles et que la pollution de l'air a rendu les poumons humains plus sensibles à l'infection. "Il est remarquable de voir la vitesse à laquelle ces bactéries évoluent et deviennent épidémiques et comment elles peuvent se spécialiser dans un environnement pulmonaire particulier", a mis en garde Aaron Weimann, auteur de cette étude.

Lire aussi