La grippe, un problème plus important que le Covid-19 cet hiver ?

·1 min de lecture
Une étude menée actuellement cherche à savoir si les vaccins contre la grippe et le Covid peuvent être administrés en même temps.

Au Royaume-Uni, un expert de santé a mis en garde sur la sévérité possible du virus de la grippe cet hiver.

La mise en garde est inquiétante. Cet hiver, la grippe pourrait représenter un problème de santé publique plus important que le Covid-19. L’avertissement a été lancé par un expert de la santé et relayé par plusieurs médias.

Au Royaume-Uni, le professeur Anthony Harnden, vice-président du Comité mixte sur la vaccination et l'immunisation, a déclaré que le pays pourrait être très bien équipé pour faire face au Covid-19 mais que la situation pourrait être plus préoccupante vis-à-vis de la grippe. "Je soulignerai qu'en fait, la grippe pourrait être potentiellement un problème plus important cet hiver que le Covid. Nous avons eu une prévalence de grippe très, très faible au cours des dernières années, en particulier pratiquement nulle pendant le confinement. Nous savons que lorsque la grippe circule en très faible nombre, l'immunité diminue dans la population et qu'elle revient encore plus agressive. Donc, la grippe peut être vraiment, vraiment importante cet hiver", a prévenu le spécialiste à l’émission Today de BBC Radio 4.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Covid, grippe, rhume, comment les différencier ? Il y a un élément différenciant majeur"

Des vaccins cumulables ?

Une étude menée actuellement cherche à savoir si les vaccins contre la grippe et ceux contre le Covid peuvent être administrés en même temps. "La réponse des vaccins, ou comment ils réagissent les uns avec les autres, et quel type de profil d'effets secondaires ils donnent lorsqu'ils sont administrés ensemble, est vraiment important", a complété le professeur Harnden. Le NHS doit d’ailleurs examiner si des rappels du vaccin Covid-19 pourraient être administrés en même temps que le vaccin contre la grippe.

"Il y a un tas de questions auxquelles il faut vraiment répondre en termes d'anticipation de la prochaine phase. Les vaccins contre la grippe commencent en septembre. Donc si nous allons faire un vaccin dans un bras, un vaccin dans l'autre, nous devons vraiment le savoir assez rapidement", prévient le scientifique.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles