"C'est pas vrai !" : grande surprise du côté du gouvernement

·1 min de lecture

Alors que la pandémie de coronavirus sévit encore, sa place dans la sphère médiatique décroît. C'est en tout cas le constat du gouvernement, qui poursuit ses avertissements dans le cadre de la lutte contre la maladie virale car, ce mercredi 10 février et pour la première fois depuis plusieurs mois, le Covid-19 n'occupe pas de place prioritaire dans les médias. En effet, comme le remarque le quotidien L'Opinion, "ni les quotidiens nationaux ni les grandes radios n’ont consacré leur Une ou l’ouverture de leur matinale à la crise sanitaire" ou encore à sa gestion. Une surprise pour l'exécutif. "C'est pas vrai !", s'étonne un conseiller gouvernemental, "habitué à une actualité monochrome depuis la rentrée de septembre", cité par nos confrères.

Ce jeudi 11 février, le Premier ministre Jean Castex ne prendra donc pas la parole, comme il a pu le faire dans le cadre de la crise sanitaire. Et ce, alors qu'un conseil de défense a eu lieu dans la matinée de ce mercredi 10 février et qu' "aucun durcissement des restrictions n'est attendu dans l'immédiat." Un choix que Matignon explique avec fermeté, toujours auprès de L'Opinion : "Nous n'avons rien à dire de plus. Nous n'avons besoin que de continuer à faire de la pédagogie pour conserver la vigilance des Français." Pour une conseillère du pouvoir, "ça s'appelle vivre avec le virus."

Ainsi, la lumière est accordée à d'autres sujets de l'actualité. Tandis que le PAF s'attaque à la vague de grand froid qui touche l'Europe, "le projet de loi (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Bruno Solo : qui est sa femme Véronique Clochepin ?
VIDÉO - "On s’est habitué à une restriction de libertés" : chez Laurence Ferrari, Eugénie Bastié jette un pavé dans la mare
VIDEO - Valérie Trierweiler blessée : ces courriers qui lui ont fait du mal à l'Elysée
Débat avec Gérald Darmanin : Marine Le Pen "n'y va pas pour se le faire"
Bénabar : pourquoi il est absent des Enfoirés