"C'est un véritable plan de bataille qu'on attend !" Le cinéma souffre pendant le confinement

Les lumières restent éteintes dans les multiples salles de projection qui existent en France. L’épidémie de coronavirus a poussé les Français à se confiner et donc déserter les cinémas. Cela engendre un important manque à gagner dans ce secteur : les 6 000 salles de cinémas fermées aujourd’hui génèrent habituellement 200 millions d’entrées par an. L’industrie du cinéma attend des réponses du gouvernement Mercredi 6 mai, le gouvernement doit s’exprimer sur ces problématiques. Une prise de parole très attendue par les professionnels du secteur. "C’est un véritable plan de bataille qu’on attend en réalité. Un plan de bataille qui accompagne ce secteur à la hauteur de ce que représente la culture en France, aussi bien économiquement que dans le coeur, dans la vie des Français", réclame Nathanaël Karmitz, président du directoire de MK2.