"C'est un traitement à vie" : Une mère de Familles nombreuses révèle la maladie rare de l'un de ses enfants

Le mercredi 25 mai 2022 était une journée particulière pour l'une des tribus de Familles nombreuses, la vie en XXL (TF1). A l'occasion de la journée mondiale de la thyroïde, une mère de famille a posté une publication touchante concernant la maladie de l'un de ses enfants.

Laëtitia Servières et Sébastien sont à la tête d'une tribu de 8 enfants, bientôt 9 car la mère de famille est enceinte d'un petit garçon. En attendant de partager son bonheur de voir un autre membre pointer le bout de son nez, la candidate continue à dévoiler son quotidien à sa communauté. Et le 25 mai, c'est un touchant post qu'elle a mis en ligne. Il concernait l'une de ses filles, Mandy (12 ans).

La fillette est atteinte de la maladie d'Hashimoto, une inflammation auto-immune chronique de la thyroïde. Et Laëtitia a dévoilé son quotidien difficile depuis que la maladie est entrée dans sa vie. "Mandy avait 9 ans et demi quand elle s'est mise à se plaindre de la tête qui tourne et de grande fatigue, au point de ne pas être capable de descendre les escaliers. Mon docteur a eu la bonne idée, de faire une prise de sang à Mandy pour doser la TSH, T3, T4 et les anticorps... Et là verdict, un taux de TSH vraiment très haut, ainsi que les anticorps. On apprend que Mandy souffre de la maladie d'Hashimoto, ce qui est rare chez les enfants. Qu'elle aura cette maladie à vie, car c'est une maladie auto-immune,...

Lire la suite


À lire aussi

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : Certains de ses enfants sont atteints d'une maladie rare
Familles nombreuses : Une maman atteinte d'une malformation, un traitement à vie à prendre
Laëtitia Servières (Familles nombreuses) enceinte de son 9e enfant : le sexe du bébé révélé en vidéo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles