"C'est très grave ce que vous dites là" : Marine Le Pen répond à Emmanuel Macron qui affirme qu'elle va créer une "guerre civile" (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'était indiscutablement l'événement télévisuel de ce mercredi 20 avril. Le débat de l'entre-deux-tours opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen, diffusé simultanément sur TF1 et France 2, a accouché de quelques moments tendus entre les deux candidats. La question des signes religieux a notamment constitué un moment de crispation tangible. "Ce que je souhaite faire, c’est lutter contre l’islamisme", a rappelé Marine Le Pen, qui souhaite interdire le port du voile dans l’espace public.

Emmanuel Macron a notamment reproché à la candidate frontiste de créer "un système d'équivalence qui confond tous les sujets". "D'une question sur le voile, vous êtes passée au terrorisme, pour revenir à l'islamisme, et pour aller aux étrangers. Vous créez un système d'équivalence par votre cheminement, qui confond tous les problèmes et qui les entretient", a-t-il tout d'abord déploré. "La laïcité, ce n'est pas combattre une religion. Avec moi, il n'y aura pas d'interdiction du foulard, de la kippa et des signes religieux", a-t-il ensuite promis avant de glisser un redoutable avertissement à son adversaire politique du soir. "Dans la cité, vous allez créer la guerre civile si vous faites ça, je vous le dis en toute sincérité", a estimé l'actuel locataire de l'Elysée.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles