«C'est toujours du bricolage» : un an après, peu de changements dans les Ehpad du groupe Orpea

© Myriam Tirler / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

En janvier 2022, le livre Les Fossoyeurs a provoqué un électrochoc en France sur la question du grand âge , révélant des maltraitances, des rationnements de nourritures et des problèmes d’effectifs abyssaux dans les Ehpad du groupe Orpea . Ce scandale a eu une résonance dans tous ces établissements du pays, et amené au licenciement d’une grande partie des cadres du groupe ainsi qu’à l’annonce de mesures par le gouvernement pour tenter d’améliorer la prise en charge des aînées.

>> LIRE AUSSIMalgré la polémique, les signalements pour maltraitance sont en hausse dans les Ehpad

Des améliorations malgré une prise en charge des résidents toujours en question

Un après ces révélations, Alexandra Saphores, aide-soignante dans une Ehpad Orpea, constate plusieurs améliorations dans le fonctionnement de l’entreprise : la titularisation des CDD, un meilleur dialogue avec la direction, un souci de transparence… Mais au niveau de la prise en charge des résidents, le compte n’y est toujours pas. "On a toujours de gros problèmes de personnel. Moi, je suis toute seule dans mon service pour une vingtaine de résidents", déplore-t-elle au micro d'Europe 1. "C’est toujours du bricolage."

Selon elle, les embauches promises dans le secteur se font toujours attendre. "Il faut absolument rendre nos métiers attractifs, augmenter les salaires, améliorer les conditions de travail, sinon on n’aura jamais personne."

"Les toilettes sont toujours expéditives"

Le constat est le même du côté des famil...


Lire la suite sur Europe1