C'est le thriller à ne pas manquer cet été : Nicolas Cage n'a jamais été aussi terrifiant que dans ce film !

Metropolitan FilmExport
Metropolitan FilmExport

Ça parle de quoi ?

L'agent du FBI Lee Harker, une nouvelle recrue talentueuse, est affectée sur le cas irrésolu d'un tueur en série insaisissable. L’enquête, aux frontières de l’occulte, se complexifie encore lorsqu’elle se découvre un lien personnel avec le tueur impitoyable qu’elle doit arrêter avant qu'il ne prenne les vies d’autres familles innocentes.

Pourquoi "Longlegs" est le thriller à ne pas rater cet été ?

Si vous êtes à la recherche de sensations fortes et de sueurs froides (sans forcément que ce soit lié à la chaleur en-dehors des salles), et si le cinéma d'horreur grand public actuel vous ennuie, Longlegs est fait pour vous.

Voici trois arguments pour vous convaincre, quitte à ce que vous regrettiez ensuite de nous avoir écoutés.

1 - Ce n'est pas "le nouveau Silence des Agneaux"

"Une jeune recrue du FBI enquête sur un mystérieux tueur en série" : en 1992, c'est un long métrage centré sur le même postulat qui remporte l'Oscar du Meilleur Film. Le Silence des Agneaux, puisque c'est de lui qu'il s'agit, devient même le troisième (et, à ce jour, dernier) opus à réussir le Big Five, en s'adjugeant les cinq trophées principaux (Film, Réalisation, Acteur, Actrice et Scénario).

Souvent copié mais jamais égalé, y compris par des thrillers dans lesquels Anthony Hopkins jouait un personnage inquiétant, Le Silence des Agneaux est resté l'une des références du genre. Et on y pense forcément devant Longlegs, dont l'intrigue se déroule en 1993. A tel poin…

Lire la suite sur AlloCiné

Entre Zodiac et Le Silence des Agneaux : Nicolas Cage entend des voix dans la bande-annonce de Longlegs

"Un film qui ne devrait pas exister", "Ne le voyez pas seul" : le nouveau Silence des Agneaux débarque dans une semaine au cinéma et les premiers spectateurs sont paralysés... comme l'actrice