«C'est le socle de notre société», Marine Tondelier (EELV) veut plus de moyens dans les services publics

© FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Passer d'une "start-up nation " à une "service public nation". Tel est le souhait formulé par Marine Tondelier, conseillère d'opposition Europe Écologie les Verts à Hénin-Beaumont. Invitée de Jeanne Baron sur Europe 1, l'élue a appelé le gouvernement à agir pour de meilleurs services publics .

"On se rend compte qu'on est dans un État qui a fait la part belle au privé (...) mais quand on affronte les défis climatiques que nous allons affronter dans les décennies à venir, on se rend compte que le service public va être nécessaire parce qu'à la fin, c'est le socle de notre société et de notre sécurité également", a-t-elle estimé.

"Les services publics ont été les parents pauvres"

Selon elle, l'action d'Emmanuel Macron n'a pas permis d'inverser la tendance, au contraire. "Je pense que les services publics ont été un peu les parents pauvres depuis quelques années et que ça a permis de faire des économies un petit peu au début, mais ça finit toujours par se payer et on arrive à ce moment où ça se paye", dénonce-t-elle.

 

>> LIRE AUSSIAudiovisuel public : les députés votent la suppression de la redevance

Marine Tondelier prend ensuite l'exemple des hôpitaux, particulièrement sous tension depuis de l'été , et assure que ces services publics sont primordiaux pour maintenir une cohésion au sein de la société : "Si les personnes n'ont pas des hôpitaux de qualité et à des services publics de proximité, alors c'est une part de la société qui se délite. C'est une part des Fra...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles