"C'est une réelle inquiétude" : la santé mentale des Français au cœur d'une réunion à Matignon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis plusieurs mois, les spécialistes tirent la sonnette d'alarme sur les effets néfastes du confinement sur la santé mentale des Français. Le sujet est pris au sérieux au sein du gouvernement, et une réunion sur la question est organisée samedi à Matignon, autour du Premier ministre Jean Castex.

C'est une question de santé publique devenue politique. Alors que de nombreux spécialistes, comme le psychiatre Serge Hefez, vendredi, sur Europe 1, s'inquiètent des conséquences du nouveau confinement sur la santé mentale des Français, le sujet est pris très au sérieux par le gouvernement. Et cette question doit être abordée samedi matin à Matignon, lors d'une réunion réunissant notamment le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 20 mars

Autour du Premier ministre, on reconnaît que "la santé mentale est devenue une réelle inquiétude". "La période créé des angoisses : la peur du virus, de la réanimation, de l’enfermement, des conséquences économiques", confirme un conseiller à Europe 1.

Samedi matin, à Matignon, Jean Castex va donc lister avec Olivier Veran tous les dispositifs déjà mis en place ces derniers mois, notamment pour les jeunes et les étudiants. Un point d’étape de leur mise en œuvre, et surtout de ce qu’il faut renforcer.

"Ça peut toucher tout le monde"

Si c’est la première fois qu’une réunion lui est dédiée à Matignon, le sujet est régulièrement abordé en conseil de défense. Et au sein de l’exécutif, beaucoup disent avoir conscience des ravages du confinement sur le moral et la santé mentale des Français. "Ça peut toucher tout le monde, pas uniquement les plus précaires", s’alarme un membre de cabinet.

Ce contenu peut également vous intéresser :

>> LIRE AUSSI - Confinement : ce qui change à p...

Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles