C’est quoi les NFT, ces jetons numériques pour acheter des œuvres d’art ou des clips ?

·3 min de lecture
Mais à quoi servent les NFT au juste ? (Crédits : Photo Illustration by Rafael Henrique/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

Art, tweet, musique... Le marché des NFT est en plein essor. Mais à quoi sert cette technologie qui promet de révolutionner les transactions ?

Quel est le point commun entre un extrait inédit du film culte Pulp fiction, une corne virtuelle de rhinocéros et le dernier clip de Booba ? Tous ont été vendus, ou vont l’être prochainement, sous forme de NFT. À moins d'habiter sur Mars, vous avez dû voir passer cet acronyme qui fait de plus en plus parler de lui dans le monde de l’art, mais pas seulement.

C’est quoi un NFT ?

C'est l'acronyme de non fungible tokens en anglais, c'est-à-dire jetons non fongibles en français. Par opposition à ce qui est fongible, c’est-à-dire remplaçable par une chose comparable (de l’argent par exemple, un billet de 5 euros pouvant être remplacé par un autre billet de 5 euros), il s’agit d’un jeton numérique unique.

Un NFT permet d’authentifier la valeur d’un bien numérique, de le tracer et de garantir son identité. Concrètement, cela ressemble à un code alphanumérique, qui pointe vers un fichier jpeg, gif, mp3, vidéo, ou tout autre actif numérique, un peu comme un titre de propriété digital. En outre, le NFT utilise la technologie blockchain (sur laquelle reposent aussi les cryptomonnaies), il est donc non falsifiable et non interchangeable.

C’est nouveau ?

Pas tout à fait, puisque le concept serait apparu en 2014. Mais sa popularité a explosé récemment dans le domaine de l'art. En 2021, les œuvres digitales en NFT représentent un tiers de la valeur des ventes en ligne, soit 2% du marché de l’art global, selon la société Artprice. La vente record d’une œuvre de l’artiste Beeple, pour près de 60 millions d'euros en mars dernier, illustre aussi l'emballement du marché de l’art pour les NFT.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

À quoi ça sert ?

Les NFT permettent d’authentifier et de monétiser des œuvres d’art numériques, comme un dessin, un film, une chanson, autant de biens qui pourraient être le cas échéant dupliqués ou falsifiés. Ils peuvent aussi donner une valeur à une œuvre, mais aussi à un mème, un gif, un tweet, ou encore un journal.

Par exemple, Nyan cat, l’un des premiers chats viraux du web, a été vendu en NFT pour un demi-million de d'euros par son inventeur Chris Torres. Le tout premier tweet de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, a été acheté près de 2,6 millions d'euros en mars dernier. C’est là que les choses se corsent : vous vous demandez probablement à quoi cela sert de payer une fortune pour devenir le propriétaire d’un bien accessible à tous, gratuitement, sur Internet ? En fait, lorsque vous achetez une œuvre numérique en NFT, vous n’obtenez pas le bien en question, vous acquérez des données qui prouvent que vous en êtes l’unique propriétaire. 

Dans certains cas, le NFT sert de ticket d’entrée pour accéder à un contenu exclusif, comme le clip de Booba TN, dont le visionnage n’était possible qu’en achetant l’un des 25.000 jetons mis en vente. 

Mais alors, à quoi ça sert vraiment ? 

Si le NFT a le vent en poupe, c’est parce qu’il peut s'avérer très lucratif, en permettant de vendre des biens numériques et en introduisant le principe de rareté, ce qui fait grimper la cote des œuvres virtuelles. Pour combien de temps ? Certains estiment qu’il s’agit d’une nouvelle bulle spéculative, dont l’empreinte carbone est par ailleurs très inquiétante. D’autres misent sur cette technologie dont les champs d'applications sont nombreux : sécurisation de transactions, authentification de testaments ou d'élections... Ces débats n'empêchent pas le NFT de séduire de plus en plus de secteurs, comme le jeu vidéo, le sport ou même le métaverse.

VIDÉO - Belgique : une salle de ventes lance des enchères d’œuvres numériques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles