"C'est le prix à payer pour que l'activité reprenne" : Bayonne exonère les cafetiers des droits d'occupation des terrasses

franceinfo

La ville de Bayonne va exonérer les cafetiers et restaurants des droits d'occupation des terrasses jusqu'au 30 septembre prochain, alors que leur réouverture est prévue le 2 juin prochain. "C'est le prix à payer pour que l'activité reprenne", a déclaré le maire UDI de Bayonne René Etchegaray, dimanche 31 mai sur franceinfo.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France et dans le monde

"On peut estimer (un coût) de l'ordre de 300 000 à 350 000 euros, pour une ville moyenne de 53 000 habitants comme Bayonne. C'est bien évidemment le prix à payer, car il est très important que l'activité reprenne", a expliqué le maire de Bayonne.

Sans ce genre de mesures, certaines activités pourraient avoir des difficultés à se maintenir. C'est la raison pour laquelle nous avons souhaité mettre cette mesure en place.

René Etchegaray

à franceinfo

"Nous allons aussi autoriser une extension des terrasses là où ce sera possible, pour compenser la diminution de la capacité d'accueil", assure René Etchegaray. Afin de ne pas trop importuner les résidents, le maire de Bayonne explique qu'il mettra en place "un système de contrôle pour qu'il n'y ait pas de débordement sur les nuisances sonores, car il faut que les résidents puissent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi