C'est qui le patron : Leclerc vend souvent ces produits en dessous du prix choisi par les consommateurs

Claire Sicard

Les distributeurs ne semblent pas toujours jouer le jeu avec C'est qui le patron... Fin 2016, Nicolas Chabanne lançait la production des première briques de lait sous cette nouvelle marque qui se voulait équitable. La philosophie d'origine était de laisser les consommateurs décider d'un prix de vente qui leur semblait correct, notamment pour rémunérer suffisamment les producteurs. Michel-Édouard Leclerc avait d'ailleurs affiché son enthousiasme et sa bonne volonté au printemps dernier, au moment de la généralisation du partenariat de Leclerc avec C'est qui le patron.

Et pourtant, on semble maintenant loin des bonnes intentions d'origine : Leclerc n'a pas hésité à faire fi du prix décidé par les consommateurs et a mis en rayon des produits à un tarif inférieur, en rognant sur ses marges. Nous avons en effet constaté des écarts de prix sur certains produits disponibles à la vente en ligne. Fin juillet, Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, s'amusait déjà à relever ces différences de prix sur l'un des sites Leclerc Drive, entre ceux conseillés et ceux proposés par le distributeur :

Prix “C’est qui le patron” : incorrigibles Leclerc ! Ici >> https://t.co/lPebUNfbSu@C_qui_le_Patron @Leclerc_MEL pic.twitter.com/XFt7ytlXvH

— Olivier Dauvers (@Dauvers70) 23 juillet 2019


D'après les chiffres d'Olivier Dauvers, tous produits et tous magasins confondus, 23 % des produits C'est qui le patron vendus chez E.Leclerc étaient moins chers que conseillé, contre une moyenne tournant plutôt autour de 7 % pour la totalité des enseignes référençant la marque. Le spécialiste avait effectué un relevé le 23 juillet dernier sur tous les sites des drives :

C'est bon pour l'image-prix mais pour... l'image "tout court" ?…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Les arguments de Leclerc en réponse à l'amende réclamée par Bercy

Aussi sur Business Insider