"C'est un nouveau marché qui s'ouvre" : le succès fou des boissons alcoolisées… sans alcool

·1 min de lecture

À quelques heures du réveillon, il s'agit de réfléchir à ses bonnes résolutions pour 2021. Plus de sport, une meilleure alimentation ou encore… moins d’alcool. En effet, le 1er janvier marque le début du "Dry January", un défi qui consiste à se passer d’alcool pendant un mois, histoire de se remettre des excès des fêtes. Sauf qu'au pays du vin et du champagne, c’est plus facile à dire qu’à faire. Ce n'est pas toujours évident de prendre un jus de tomate à l'apéritif. Pour se motiver, on trouve de plus en plus de boissons qui imitent les alcools traditionnels. Elles rencontrent même un succès grandissant.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Croissance de 15% pour les bières sans alcool en 2020

Depuis quelques années, les rayons des grandes surfaces ont vu arriver de plus en plus de références de "boissons alcoolisées sans alcool", à commencer par les bières. Toutes les grandes brasseries industrielles en proposent. Avec les panachés, les bières sans alcool représentent aujourd’hui 8% des ventes de bière en France. "Avant, les quelques produits existants ne prenaient pas car on avait du mal à reproduire véritablement le goût de la bière traditionnelle. Depuis 4-5 ans, les industriels ont développé des techniques de refroidissement, de désalcoolisation et d'interruption de la fermentation qui permettent de ne pas altérer le goût de la bière", précise Maxime Costilhes, délégué général des Brasseurs de France.

Et il y a une vraie tendance de fond. "En 2020,...


Lire la suite sur Europe1