C'est le moment d'observer l'alignement exceptionnel des 5 planètes visibles à l'œil nu !

Depuis plusieurs semaines, il faut se lever tôt pour assister aux conjonctions de planètes et autres spectacles célestes comme l’éclipse de la Lune et la tempête d’étoiles filantes des tau Herculides (lundi dernier) !

À présent, deux semaines après que Mars a croisé Jupiter à l’aube dans un coin du ciel, ce sont cinq planètes du Système solaire qui s’affichent ensemble en direction de l'est, au terme de la nuit. Cinq planètes parfaitement visibles à l’œil nu, dont les très brillantes Jupiter et Vénus. Certes, ce n’est pas la première fois cette année que nous pouvons les admirer réunies, mais la nouveauté pour les semaines à venir est qu’elles se présentent dans leur ordre réel de distance avec le Soleil, ce qui n’était pas arrivé — du point de vue de la Terre — depuis… décembre 2004.

Les cinq planètes visibles à l'œil nu à l'aube en juin 2022. © SkySafari
Les cinq planètes visibles à l'œil nu à l'aube en juin 2022. © SkySafari

Mercure, actuellement la planète la plus proche de la Terre

Ainsi, lorsque vous mettrez le nez dehors après 4 h du matin, verrez-vous alignées sur la ligne imaginaire de l’écliptique (le plan de l’orbite des planètes) dans l’ordre de la plus basse sur l’horizon à la plus haute : Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Mercure aussi, mais ce vendredi 3 juin, elle arrive juste avant le lever du Soleil et sera par conséquent encore très basse, donc difficile à distinguer dans les lueurs flamboyantes de l’aube. Ce sera beaucoup mieux la semaine prochaine, à mesure qu’elle s’élève.

Position des planètes du Système solaire interne le 3 juin 2022. Mercure est actuellement la planète la plus proche de la Terre. © SkySafari
Position des planètes du Système solaire interne le 3 juin 2022. Mercure est actuellement la planète la plus proche de la Terre. © SkySafari

Entre parenthèses, puisque l’on parle de Mercure, signalons que la plus petite planète du Système solaire — également la plus près du Soleil — est en ce moment la plus proche de la Terre. Ce n’est pas Vénus ni Mars, mais bien Mercure avec quelque 92 millions de kilomètres (seulement) qui nous séparent d’elle aujourd’hui, contre 184,6 millions pour Vénus et 216 millions pour Mars, nos habituelles voisines....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles