"C'est un massacre !" : Magali Berdah au bord des larmes sur Europe 1

Europe 1
Europe 1

La papesse de l'influence n'en peut plus. Ce matin, dans "Culture médias" sur Europe 1, Philippe Vandel a reçu la patronne de Shauna Events, Magali Berdah, qui a été au coeur du dernier numéro de "Complément d'enquête" diffusé sur France 2 dimanche soir. En parallèle de ce documentaire, le parquet de Grasse a indiqué hier avoir ouvert une enquête contre l'entreprise de l'agente, à la suite d'une plainte pour "pratiques commerciales trompeuses", déposée par le rappeur Booba. Depuis cet été, l'artiste mène une fronde contre la dirigeante et les activités de son entreprise d'influenceurs.

"Si j'ai fait quelque chose de mal, punissez-moi !"

Interrogée au sujet de l'ouverture de cette enquête, Magali Berdah, au bord des larmes, a répondu : "Ca ne change rien (pour moi). Je vis ce procès médiatique et cette condamnation à mort... Je le vis vraiment comme ça... Les faits sont réels sur les réseaux sociaux... Je supplie la justice pour... Je rêve d'y aller pour qu'ils m'entendent et que ce soit réglé". Et d'ajouter : "Booba, ce n'est pas la justice en fait. Ce n'est pas la répression des fraudes. J'ai toujours répondu à la répression des fraudes. Ils nous contrôlent très régulièrement. Ils n'ont pas attendu Booba non plus". "Shauna Events n'a jamais été sanctionné jusqu'à présent. Si j'ai fait quelque chose de mal, punissez-moi ! Mais faut arrêter ! C'est un massacre !", a-t-elle lancé, la voix tremblante.

De son côté, Magali...

Lire la suite


À lire aussi

"C'est une forme de cauchemar" : Au bord des larmes, Marc Lièvremont rend hommage à Federico Martín Aramburu
"Qui ici va vivre avec 710 euros par mois ?!" : Le coup de gueule de François Ruffin, au bord des larmes
"Je n'irai jamais en prison..." : Jérôme Lavrilleux, au bord des larmes, provoque un long malaise sur BFMTV