"C'est malhonnête", Nicolas Sarkozy énervé face à Ruth Elkrief

·1 min de lecture

Face à Ruth Elkrief, Nicolas Sarkozy a haussé le ton dans un entretien exceptionnel diffusé ce vendredi 13 novembre, sur BFM TV. Alors que Ziad Takieddine, son principal accusateur dans l'affaire des financements libyens présumés lors de la campagne présidentielle de 2007, a pris tout le monde de court en retirant ses accusations contre l'ancien président, Nicolas Sarkozy a tenu à s'exprimer à la télévision pour rétablir sa vérité. Mais une question de la journaliste l'a particulièrement agacé, et il a tenu à le faire savoir. "Vous l'avez reçu avec faste, et on s'en souvient, donc ça aussi ça interroge, on se dit 'tiens, mais pourquoi a-t-il eu ce traitement particulier', est-ce que c'était une contrepartie?", a questionné Ruth Elkrief, en évoquant la relation entre Nicolas Sarkozy et le dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

De quoi mettre hors de lui l'époux de Carla Bruni, qui a lancé : "Madame, vous devez être honnête, ce que vous venez de dire est malhonnête. Et permettez-moi de vous le dire bien en face, et je le dis en vous respectant, mais c'est malhonnête de dire ça". Puis d'ajouter : "Parce que vous omettez sciemment que la France a sauvé les six infirmières bulgares qui avaient été violées, battues et condamnées à mort (...) et j'ai dit à Kadhafi, si vous libérez ces malheureuses, je vous recevrai à Paris, je l'ai fait Madame. C'est la tradition des droits de l'homme de la France. Et je ne vous permets pas, pardon, de parler de la contrepartie de cette libération, sans (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean Castex « tête de noeud » : Nicolas Bedos enfonce le clou
Le prince Charles, coincé entre la reine et William et Kate : "Il ne renoncera pas à son destin"
Marine Le Pen sort les griffes... ce qu’elle n’a pas pardonné à Robert Ménard
VIDEO - Marion Ruggieri (C à vous) fait un clin d'oeil à sa maman
Brigitte Macron : comment son neveu chocolatier s'organise pour échapper à la crise