"C'est un loisir majeur, qui est dans tous les foyers" : le soulagement des vendeurs de jeux vidéo, autorisés à ouvrir malgré le confinement

Benjamin Illy
·1 min de lecture

Avec les libraires et les disquaires, ils font désormais partis des commerces dits essentiels. Les magasins de jeux vidéo peuvent rester ouverts dans les départements soumis au confinement en raison de l'épidémie de Covid-19. Une forme de reconnaissance pour l'une des principales industries culturelles françaises, dont le chiffre d'affaires a atteint un record en 2020 avec de plus de 5,3 milliards d'euros. Les vendeurs comme les joueurs sont soulagés.

Garder un lien en jouant avec ses amis

"On est très contents que ce soit essentiel" : Najwa, 42 ans, est ravie que les sorties à Paris, malgré le confinement, ne se résument pas aux courses au supermarché. Elle est venue dans un magasin de jeux vidéo du 15e arrondissement pour trouver de quoi occuper ses enfants : "Tu regardes et tu me dis quand il y a un truc qui t'intéresse", dit-elle à son fils, adepte des jeux en réseau. "Pendant le confinement, ça a participé à ce qu'il garde aussi un lien avec ses amis", explique Najwa. L'adolescent n'a pas encore réussi à convertir sa mère mais s'il devait lui conseiller un jeu, ce serait Mario Kart, les célèbres courses de combat de Nintendo.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les clients défilent dans le magasin. Un père de famille avec ses deux jeunes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi