"C'est l'Ile-de-France qui va s'ambiancer !" : survoltée, Marlène Schiappa se met à chanter lors d'un meeting à Paris !

·1 min de lecture

Les 20 et 27 juin prochains se dérouleront les élections régionales et le gouvernement, même si il ne fonde pas de grands espoirs de conquête, espère jouer les troubles-fêtes en cas de triangulaires au second tour. Dans les Hauts-de-France, Jean Castex et Emmanuel Macron ont décidé de missionner Gérald Darmanin et Eric-Dupond Moretti pour faire barrage au Rassemblement National et prouver que la liste LREM est indispensable pour Xavier Bertrand au second tour. Les deux ministres s'impliquent grandement dans la région si bien que le Garde des Sceaux s'est violemment emporté contre Damien Rieu, candidat RN aux départementales mais également contre François Ruffin, lieutenant de Jean-Luc Mélenchon.

Dans un climat un peu plus apaisé, Marlène Schiappa fait également campagne cette fois-ci dans la région Ile-de-France. Ce week-end, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté participait à un meeting afin de soutenir la liste de Laurent Saint-Martin, tête de liste en Île-de-France. Autour du député, une dizaine de ministres dont Jean-Michel Blanquer et Élisabeth Borne avaient fait le déplacement.

Au cours du rassemblement, Marlène Schiappa a mis tous les moyens en oeuvre pour soutenir Laurent Saint-Martin et a même donné de la voix ! Micro à la main, l'acolyte de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur s’est mise à chanter avec Laurent Saint-Martin, lui-même portant un mégaphone. Sur des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, on peut l'entendre chanter "Votez Laurent ! Quand (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Les images improbables de la reine Elizabeth II s'évertuant à couper un gâteau avec une épée en marge du G7
Eric Dupond-Moretti s'emporte violemment contre un élu RN en faisant référence aux "vidéos érotiques" de Julien Odoul
Thomas Pesquet pas très sérieux pendant les entraînements d'urgence à bord de l'ISS ! (PHOTO)
"C'est malhonnête" : Cécile de Ménibus défend Sud Radio face à un internaute en colère
Emmanuel Macron giflé : Damien Tarel condamné à 18 mois de prison dont 4 ferme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles