"C'est la liberté" : les parents autorisés à voyager pour déposer leurs enfants chez des proches

·2 min de lecture

C'est l'un des motifs impérieux permettant de faire un voyage au-delà de 10 km : pour le début des vacances de Pâques, ce week-end, de nombreux parents prennent le train pour déposer leurs enfants chez des proches. Europe 1 a pris le train pour La Rochelle, duquel de nouvelles familles descendaient à chaque gare samedi matin.

Les vacances ont officiellement commencé pour tout le monde en même temps, et pour deux semaines, Covid-19 oblige. De quoi reposer les parents, après une semaine de bugs à répétition de l'école à distance… Mais le problème de la garde reste entier et beaucoup ont choisi de déposer leurs enfants chez des proches, l'un des motifs autorisant de se rendre à plus de 10 km de son domicile malgré le confinement. Dans le train allant de Paris à La Rochelle, samedi matin, Europe 1 a vu descendre de nouvelles familles à chaque gare. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 10 avril

"Sans l'angoisse de devoir tout gérer en même temps"

Des parents souvent seuls, entourés d'enfants qui piétinent et bardés de valises : on reconnaît facilement ces petits convois pressés de rejoindre papy et mamie. "C'est la liberté", sourit, Stéphanie, qui fait l'aller-retour pour déposer ses trois filles avant de rentrer télétravailler. "Après une semaine comme celle là, on va pouvoir faire les choses en étant plus concentré et moins distrait par les enfants, sans l'angoisse de devoir tout gérer en même temps." Le répit ne durera toutefois que quelques jours : dès la semaine prochaine, il faudra à nouveau venir chercher les enfants et trouver une solution de garde.

>> LIRE AUSSI - La SNCF adapte son offre face à la baisse de fréquentation

Ceux qui le pouvaient ont évidemment posé des vacances. "On va pouvoir jouer dans un jardin, au ballon sur la plage et on pourr...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :