"C'est la liberté !" : Nathalie Marquay partage sa joie d'avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la Covid-19

·1 min de lecture

Et de deux… Ce vendredi 23 avril, Nathalie Marquay a partagé, en story Instagram, sa joie de se faire "enfin" vacciner pour la deuxième fois contre le coronavirus. C’est dans un centre de vaccination situé à Saint-Quentin, dans les Yvelines, que la maman de Lou et de Tom s’est rendue pour obtenir sa seconde dose du précieux sérum anti-Covid-19. Alors que l’infirmière se trouvait à ses côtés, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste a encouragé ses fans, dans sa vidéo, à se faire vacciner eux-aussi.

Peu après, Nathalie Marquay a fait part de son enthousiasme à ses quelque 80 000 abonnés. "Je déteste les piqûres mais c’est la première fois que je suis heureuse d’avoir un vaccin. C’est la liberté", a-t-elle affirmé, ravie à l’idée d’être désormais protégée du coronavirus. Reste à voir maintenant si son mari Jean-Pierre Pernaut va lui aussi se faire vacciner contre le Covid-19… Âgé de 71 ans depuis le 8 avril dernier, le journaliste ne semble pas tout à fait partager l’engouement de sa femme pour les différents vaccins. Interviewé par Le Parisien le 17 décembre 2020, l’ancien présentateur du journal télévisé du 13 heures sur TF1 estimait avoir "une confiance absolue dans les médecins". Toutefois, il expliquait préférer "attendre les études scientifiques" avant de foncer tête baissée dans un centre pour recevoir une dose.

Une chose est sûre, c’est que maintenant que Nathalie Marquay est vaccinée, sa fille Lou pourra peut-être avoir plus de libertés… Pour rappel, le 5 avril dernier, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Jean Paul Gaultier : l'enfant terrible de la mode en 5 dates
Véronique Sanson : Michel Berger, Stephen Stills, Pierre Palmade, Christian Meilhan… Tous les hommes de sa vie !
Alizée au "paradis" avec sa petite Maggy : la chanteuse partage d’adorables photos de sa fille
Jean-Luc Reichmann amoureux, la star de TF1 s'affiche comme rarement avec sa chérie Nathalie Lecoultre
Exclu. Placé sous protection policière suite à des menaces terroristes, Bernard de la Villardière se livre : "C'était pesant pour l'intimité familiale..."