C'est quoi, lâcher prise ?

pixabay.com

Très en vogue depuis plusieurs années, le concept du « lâcher-prise » rejoint les principes de la méditation et de la « zen attitude ». La notion de lâcher-prise trouve son origine en Inde et fait son apparition en France dès les années 1970. Vous en avez sûrement entendu parler si vous vous intéressez au développement personnel, le lâcher-prise évoquant le fait de renoncer au contrôle inutile pour retrouver une certaine tranquillité d'esprit. Mais lâcher prise face à un problème ou une situation désagréable, est-ce vraiment une bonne chose ? Le lâcher-prise est-il synonyme de laxisme ? Ou d'abandon de soi ? Pas exactement.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, lâcher prise ne veut pas dire tout abandonner, rester passif ou renoncer à ses projets. Bien au contraire. Le lâcher-prise est en réalité une méthode permettant de gagner en efficacité, pour avancer mieux et plus vite. Il s'agit alors de « rendre les armes » consciemment et volontairement face à une situation sur laquelle nous n'avons aucune emprise. Lâcher prise est parfois douloureux, mais permet à terme d'entrevoir un horizon plus lumineux et de sortir enfin des pensées ruminantes, qui tournent en boucle dans notre tête et polluent notre quotidien. Lâcher prise revient à accepter ses limites, à accepter une situation inexorable, sans chercher à modifier les choses, en abandonnant ses croyances, ses attentes et ses désirs impossibles. Lâcher prise peut ainsi être difficile, mais permet à terme de se libérer de ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De quoi est composé un matelas ?
Quelle est l'origine du salut militaire ?
Un coaching de vie, pour quoi faire ?
Faire ses courses sans se ruiner, c'est possible !
Qu’est-ce qu’un viol ?