C'est "incroyable de dire des bêtises pareilles" : vives réactions aux propos de Noël Le Graët sur l'arrêt des matchs en cas de chants homophobes

franceinfo

Les militants anti-homophobie condamnent les propos du président de la Fédération française de football. Noël Le Graët, a affirmé mardi 10 septembre avoir demandé aux arbitres de ne plus arrêter les matches pour des chants ou banderoles homophobes dans les tribunes.

Appel à la démission de Noël Le Graët

"Nous condamnons cette volonté de la FFF de ne plus arrêter les matchs de football pour chants homophobes", a déclaré SOS Homophobie sur Twitter. "On ne transige pas avec l’homophobie. C’est l’homophobie qui nuit à l’image du football, pas le fait de condamner les propos et comportements homophobes dans les stades," a commenté l'association nationale de lutte contre les LGBTphobies.

Le collectif Rouge Direct appelle le président de la Fédération française de football à retirer ses propos, et "il serait préférable qu'il démissionne", a dit sur franceinfo le porte-parole du collectif, Julien Pontes.


Olivier Rouyer, ancien footballeur international, et seul joueur français à avoir fait son coming-out, a lui aussi réagi. "Je ne veux pas me mettre en colère parce que si je me mets en colère, je vais dire des choses pas belles", a déclaré l'ancien joueur, qui est cependant très en colère contre les propos du président de la FFF.

"J'ai (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi