"C'est inacceptable" : Kate Middleton avait déjà recadré Meghan Markle avant son mariage avec Harry

·1 min de lecture

Les langues se délient ! Alors que Meghan Markle tente de redorer son image, l’épouse du prince Harry fait face à de nouvelles allégations. Trois anciens membres de son personnel l’accusent d’“humiliations” incessantes, de “cruauté émotionnelle” et de “manipulation” dans les colonnes du Times, ce mardi 2 mars. Ces témoignages pourraient vraisemblablement faire écho à une ancienne dispute entre Meghan Markle et Kate Middleton, que nos confrères britanniques du Sun avaient relayée en 2018. À l’époque, l’ancienne actrice s’apprêtait à épouser le prince William. La future mariée, déjà réputée pour son caractère bien trempé, n’a pas été des plus agréables avec le staff de Kate Middleton. Son comportement lui a alors valu une remontrance de la part de la duchesse de Cambridge.

Kate Middleton l'a en effet immédiatement recadrée : “C’est inacceptable. C'est moi qui leur parle, et personne d’autre.” Si l’épouse du prince William s’était montrée ferme ce jour-là, elle a finalement lâché ses nerfs quelques temps plus tard. La duchesse de Cambridge avait accompagné sa fille Charlotte, alors demoiselle d’honneur pour le mariage de Meghan Markle et du prince Harry, pour les essayages de sa robe. Si ce moment devait être festif, Kate Middleton a finalement éclaté en sanglots, comme nous vous le relations en novembre 2018. L'Américaine lui a-t-elle mis la pression ? “Kate venait tout juste de donner naissance à son troisième enfant, Louis, elle se sentait très émotive”, avait justifié une source (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Qui est Negar Haeri, l’avocate de l’émission Non élucidé ?
Margaux de Frouville de BFM TV fait son baptême du feu sur Twitch : les trolls ne l’épargnent pas
PHOTO - Cécile Siméone : l'ex Miss Météo présente sa fille Jade, son portrait craché
Kate Middleton : sa famille soucieuse de respecter la famille royale en ces temps difficiles…
"Je détruis son image mais..." : Coline Berry réitère ses accusations et demande la vérité