"C'est honteux !" : Geneviève de Fontenay s'insurge contre la rémunération des candidates à Miss France

·1 min de lecture

À quelques jours de l'élection de Miss France, Geneviève de Fontenay a poussé un coup de gueule contre la décision de rémunérer les candidates du concours de beauté. Explications.

Le 11 décembre prochain, se tiendra l'élection de Miss France 2022. A cette occasion Geneviève de Fontenay ex présidente du Comité Miss France, est revenue sur la récente décision de rémunérer les Miss régionales, candidates au titre tant convoité.

À lire également

Miss France 2022 : une nouveauté de taille pour les 29 candidates

En effet, pour la première fois dans l'histoire du concours, ces dernières bénéficieront non seulement d'un contrat de travail mais aussi d'une rémunération, grâce notamment à la pression de l'association Osez le féminisme qui avait pointé du doigt le concours sur des manquements concernant le droit du travail. "Miss France est un concours, mais aussi une émission de télévision. Depuis ma nomination, nous avons travaillé à la ligne éditoriale. Cela aura des conséquences artistiques et juridiques. Cette année, les 29 Miss qui défileront auront des contrats de travail", a expliqué Alexia Laroche-Joubert récemment désignée à la présidence de la société Miss France. 

Lire la suite sur Télé 7 Jours  

VIDÉO - Miss France 2022 : ce qu'il faut savoir sur la cérémonie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles