"C'est du foutage de gueule" : Bertrand Latour agacé que le PSG refuse de répondre aux journalistes

·1 min de lecture

Le journaliste pousse un coup de gueule. Hier soir, en duplex sur la chaîne L'Equipe, Bertrand Latour a fait part de son agacement après que les joueurs du Paris Saint-Germain ont refusé de se rendre en zone mixte pour répondre aux questions de la presse. Malgré une victoire face aux Marseillais, les joueurs franciliens n'ont pas été étincelants lors de ce classique et ont dû faire face à des supporters mécontents tout au long du match.

"Du foutage de gueule permanent des journalistes"

"Il n'y aura pas de joueurs parisiens en zone mixte. Ca vient de nous être annoncé à l'instant. C'est assez terrible et étonnant, ce club. Ce foutage de gueule permanent de leur public, des journalistes, des adversaires. Ils ne sont jamais décevants alors qu'ils continuent comme ça", a balancé Bertrand Latour, très irrité. Et de préciser : "Pochettino (entraîneur du PSG, ndlr) était présent en conférence de presse d'après-match, mais ça fait partie des obligations qu'ont les clubs, qu'ils ont aussi au diffuseur Amazon Prime Video".

Et de poursuivre sa colère : "Notre métier, c'est de faire l'interface entre les acteurs et les supporters, les spectateurs. Il y avait un Parc des Princes rempli ce soir. Je pense que les supporters ont envie de connaître les réactions des joueurs du PSG. Ce ne sera pas le cas pour tous les médias qui ne sont pas détenteurs de droits. C'est toujours désagréable d'être confronté à ça". "Ca devient récurrent...

Lire la suite


À lire aussi

Yves Calvi (RTL) : "Un journaliste doit répondre présent dans ces moments-là"
Un homme politique islamiste refuse de regarder une journaliste à la télé belge
"Quotidien" : Agacé, DSK jette le micro d'un journaliste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles