C'est la fin des mythes : l'homme utilise bien 100% de son cerveau

C'est un mythe. On utilise bien la totalité de notre cerveau. L’imagerie médicale a fait beaucoup de progrès et elle montre qu'aucune zone de notre cerveau n’est inactive de façon permanente, même quand on dort. Si on bouge un doigt par exemple, une partie de notre cerveau s'activera plus que les autres, mais il existera quand même une sorte d'activité de fond. Le cerveau gourmand en énergie Le cerveau consomme 20% de nos ressources énergétiques. La nature n'aurait pas favorisé un organe aussi gourmand en énergie, mais aussi peu efficace. Un cerveau utilisé à 10% de ses capacités n'est pas très productif. Enfin, les médecins qui soignent les patients ont constaté qu'aucune partie du cerveau n'était inutile. Même une petite altération peut provoquer de graves séquelles. Si le cerveau n'était utilisé qu'à 10%, il n'aurait aucun problème à se réadapter après un traumatisme. Retrouvez les vidéos de Linh-Land Dao sur sa chaîne YouTube