Publicité

« C'est un effrondrement » : la gauche charge Gabriel Attal à l'Assemblée nationale

Le président du groupe socialiste à l'Assemblée, Boris Vallaud, a attaqué Gabriel Attal sur la composition du nouveau Gouvernement, marquant l'arrivée de plusieurs figures de la droite sous les ordres d'Emmanuel Macron. Le député a parlé de « préférence Sarkozy », en référence aux choix de confier le ministère de la Culture à Rachida Dati et celui de la Santé à Catherine Vautrin. Le plus jeune locataire de Matignon a renvoyé la pique à Boris Vallaud en lui reprochant son alliance avec La France insoumise. « Je préfère travailler avec Rachida Dati et Catherine Vautrin plutôt qu’avec Jean-Luc Mélenchon comme vous », a rétorqué Gabriel Attal, relayé par CNews.

Au cours de cette même session, d'autres membres de l'opposition ont également exprimé leur mécontentement. La cheffe de file des députés LFI, Mathilde Panot, a déclaré que le remaniement était un « effondrement », avant de critiquer « l'arrogance de classe » du Premier ministre et de qualifier ses ministres d'« invertébrés politiques ». « Il n'a jamais été question de changer de cap mais de servir la bourgeoisie. Vous avez déclaré entrer en politique pour soutenir Ségolène Royal, vous finissez par recycler les ministres de Nicolas Sarkozy. Votre arrogance de classe, vous la devez à une géographie exiguë : École alsacienne, Sciences Po, cabinets ministériels... » a-t-elle jugé dans l'hémicycle.

À lire aussi Déclaration de politique générale : Gabriel Attal ne se soumettra pas à un vote de confiance à l’Assemblée ...


Lire la suite sur LeJDD