"C'est son droit, ce n'est pas illégal" : Philippe Lellouche prend la défense de Luc Alphand après la polémique sur ses photos de chasse (VIDEO)

·1 min de lecture

C'est un rendez-vous que les passionnés de cylindrées attendent avec impatience: le retour de Top Gear France sur RMC Découverte. Ça tombe bien, la saison 7 débarque ce soir. Aux commandes, le trio infernal composé de Philippe Lellouche, Bruce Jouanny et Le Tone, est accompagné cette année d'un quatrième membre bien connu des fous du volant : Luc Alphand.

Mais si l'ancien champion de ski a réussi sa reconversion en tant que pilote (en remportant notamment le Dakar en 2006), il ne fait pas l'unanimité dans l'opinion publique. Le natif de Briançon s'est retrouvé au coeur d'une vive polémique à la suite de la diffusion de photos de chasse aux trophées en Russie où il posait fièrement à côté d'ours et de mouflons morts. Au point que le sportif a reçu des menaces de mort, des insultes le visant lui et sa famille. Une histoire sur laquelle a voulu revenir ce matin Philippe Vandel, alors qu'il recevait Philippe Lellouche dans Culture Médias sur Europe 1.

"Mais ça ne me regarde pas !", a d'abord lancé le comédien de 55 ans. "Je ne suis pas flic, je ne suis pas législateur. Le mec est chasseur. Jusqu'à nouvel ordre, ce n'est pas interdit en France. (...) C'est quoi ce truc en ce moment ? Ça y est, le mec est devenu immonde !? Il chasse. OK. Moi je n'aime pas la chasse mais je m'en fous si le mec chasse. C'est son droit, ce n'est pas illégal. Tout d'un coup, le type, on le regarde comme un meurtrier", a-t-il fustigé.

"Il y a dix ans, ça choquait personne que les mecs aillent à la chasse. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Christophe : sa veuve critique le comportement d'Eddy Mitchell et de Jean-Michel Jarre après sa mort
Quand Christophe évoquait son fils avec Michèle Torr : "Ça ne nous a pas rapprochés, bien au contraire"
Salma Hayek se livre sur son couple avec François-Henri Pinault : “Nous trouvons le bonheur dans les choses simples”
Adeline Blondieau : Johnny Hallyday lui avait promis de l'épouser alors qu'elle avait 6 ans
Franck Dubosc évoque son confinement : «J'ai même envie de retrouver ceux que je n'aime pas !»