« C'est dévastateur » : Michel Drucker donne son avis sur l’affaire Richard Berry

·1 min de lecture

À l'occasion de son grand retour aux commandes de Vivement Dimanche sur France 2, le 28 mars 2021, Michel Drucker a répondu à toutes les questions des lecteurs du Parisien. Il a ainsi évoqué sa plus grande peur pendant son opération : de ne plus pouvoir faire Vivement Dimanche, persuadé que sa carrière serait terminée. Heureusement, la présidente de France Télévisions lui a tout de suite assuré qu’ils l’attendraient. Et dimanche 28 mars 2021, à 15h10, il sera bien présent en plateau ! Mais les lecteurs du Parisien l’ont aussi questionné sur des sujets plus sensibles, comme les récentes accusations portées sur plusieurs personnalités françaises : « Que pensez-vous des affaires d’inceste, de viol, qui arrivent sur la place publique ? » Une question délicate pour l’animateur : « Tout est parti de l’affaire Duhamel. Depuis, un scandale chasse l’autre. Ça a toujours existé. Sauf qu’on n’en parlait pas », commence-t-il.

Les affaires sont délicates à juger selon lui, d’autant plus que l’avènement des réseaux sociaux complique les choses : « Les réseaux sociaux ont tout changé. Pas toujours en bien. Pour Richard Berry, c’est dévastateur », ajoute-t-il, avant de préciser sa pensée : « La présomption d’innocence n’existe plus », voilà selon lui l’un des plus gros problèmes causés par les réseaux sociaux. « Le lynchage médiatique me dérange un peu. Je n’ai jamais jugé les confrères, et ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire », assure-t-il.

En effet, force est de constater que les (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Delphine Wespiser dans 50mn Inside : cette remarque de son compagnon Roger qui l'a beaucoup gênée
Lola Marois attaquée sur Twitter : sa réponse cash à un internaute indélicat
Le prince William est "l'homme chauve le plus sexy du monde" selon une nouvelle étude
Michel Drucker : pourquoi Laurent Gerra ne l'a pas du tout aidé durant sa convalescence
Richard Bohringer : sa fille Romane raconte son dernier tournage compliqué