"C'est démoralisant" : une cinquantaine de lycéens doivent repasser une épreuve du bac pro

·1 min de lecture

"Toute la classe est dépitée." Manuela, 17 ans, ne décolère pas. Elle fait partie de ces 54 élèves du Rhône qui doivent malgré eux se replonger dans les révisions du bac pro, quasiment un mois après. Les copies d'une de leurs épreuves majeures ont été perdues lors du transport vers le centre de correction. "On se demande comment on va faire", s'inquiète la jeune fille. L'épreuve, dite "E5", "est très compliquée et regroupe trois grosses matières : la biologie, l'ESG [économie, service et gestion] et le territoire. C'est très technique."

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

"On était complètement sortis de nos cours"

C'est donc la douche froide pour cette cinquantaine de lycéens de l'établissement de Belleville-en-Beaujolais et des MFR [établissements scolaires privés sous statut associatif] de Villié-Morgon et de Charentay. "Là on était complètement sortis de nos cours parce qu'on était en vacances. On attendait juste les résultats, c'est démoralisant", continue Manuela au micro d'Europe 1. 

Sans oublier que cette nouvelle épreuve interfère pour bon nombre de ces lycéens avec leur stage. "J'ai dû rentrer en urgence pour pouvoir passer mon examen mardi", confirme la jeune fille. "Beaucoup d'élèves ont dû contacter leur employeur pour leur dire qu'ils ne pourraient pas être là ce jour-là." Mais surtout, Manuela ne comprend pas pourquoi l'administration les oblige à repasser l'épreuve. "Pourquoi on ne peut pas avoir le contrôle continu ? L'an derni...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles