"C'est dégueulasse…" : Tex explique avoir "tout perdu" après son éviction des Z'amours (VIDEO)

·1 min de lecture

C'était en décembre 2017. Tex, alors à la présentation des Z'amours de France 2 depuis près de 20 ans, s'était fendu d'une mauvaise blague dans une émission de C8 et avait par la suite était renvoyé de son poste d'animateur. Une éviction qu'il avait contesté avant d'assigner son employeur France Télévisions aux Prud'hommes. Une action en justice qu'il avait perdu. Ce vendredi 29 janvier 2021, dans Radar, le podcast d'Eric Dussart et RTL, Tex revient sur les conséquences de ce procès.

"J'ai juste demandé les indemnités de licenciement, c'est tout", débute-t-il avant qu'Éric Dussart ne le questionne sur la somme de 1,2 million d'euros qu'il réclamait selon la presse. "C'est l'avocat qui demande ça, après moi je le laisse faire. Vous savez quand on choisit un avocat, on choisit son meilleur ennemi. Moi j'avais choisi mon meilleur ennemi. Encore aujourd'hui… c'est comme ça." Tex ne semble d'ailleurs pas avoir digéré d'avoir été débouté par la Justice : "On perd tout. On perd les dommages et intérêts. Le minimum déjà on le perd. C'est-à-dire que les indemnités de licenciement, qui étaient ma seule demande, on les perd voilà. Quand vous êtes viré après 20 ans de travail, vous devez avoir l'équivalent de deux ans de salaire ! Moi j'ai rien. Je trouve ça dégueulasse. On est dans un monde dégueulasse. Je le sais un petit peu… Méfiez-vous de tout et de tout le monde. Ne dénoncez personne, ne jugez personne sinon un jour vous serez jugé. Et quand vous serez jugé c'est pire que tout" lâche-t-il. (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Neymar évoque comme rarement sa relation avec Kylian Mbappé : "Nous avons une relation de frères" (VIDEO)
Eurovision France : Barbara Pravi gagne sa place pour le concours européen avec sa chanson Voilà (VIDEO)
Faustine Nogherotto, ex-candidate de la Star Academy, est morte à l'âge de 31 ans
"Qu'est-ce que c'est que cette question ?" : Gênée, Camélia Jordana explique ses propos sur la police (VIDEO)
Gad Elmaleh dénonce un "manque de courage" de la part de "nos dirigeants" (VIDEO)