"C'est comme une compagne pour moi" : ces fumeurs qui ont du mal à se défaire de la cigarette

franceinfo
·1 min de lecture

Le premier geste de Sylvain lorsqu'il se lève ? "Je fume une cigarette". Fumeur depuis 25 ans, il travaille dans une boutique de prêt-à-porter à Paris. Il passe sa pause en extérieur, malgré le froid, pour fumer son tabac à rouler. "La cigarette, c'est comme une compagne", confie-t-il.

>> La loi Evin a 30 ans : retour sur la politique de lutte contre le tabac en France en quatre actes

Pour Sylvain, il est impensable d'arrêter le tabac. Il n'a d'ailleurs jamais essayé contrairement à Fiona. À 29 ans, elle fume des cigarettes Vogue Pastel, et enchaîne les tentatives d'arrêt depuis dix ans. "J'arrête tous les deux mois, ça dure deux voire trois mois mois, et après je reprends", admet la jeune femme.

L'année dernière, près de 30% des fumeurs qui ont tenté d'arrêter ont repris moins d'un mois après. Leur première motivation : les finances. C'est justement un argument pour Shana, fumeuse depuis trois ans. Son paquet lui coûte 15 euros. "Quand on y met 400 euros par mois, c'est une motivation pour arrêter, c'est sûr", affirme-t-elle.

"Ma seule résolution pour 2021 c'est d'arrêter de fumer, on verra, déjà on se fait à l'idée et après on essaie."

Shana

à franceinfo

Commencer à y penser avant de se lancer, une stratégie qui a la côte (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi