"C'est quelque chose qui me hante" : Bilal Hassani témoigne de son viol dans "Sept à huit"

TF1
TF1

Témoignage choc. Invité du "Portrait de la semaine" ce dimanche dans "Sept à huit " sur TF1, le chanteur Bilal Hassani s'est confié à Audrey Crespo-Mara sur son enfance, la place de la musique dans sa construction et son rapport au genre. Dans cette interview confession, le représentant de la France à l'Eurovision en 2019 a livré un témoignage poignant sur le viol qu'il dit avoir subi la même année.

"Quelque chose qui me hante depuis 2019"

Dans un titre de son nouvel album, "Théorème", celui qui occupe depuis le 9 septembre, un fauteuil de juge dans "Danse avec les stars", évoque une soirée qui a viré au cauchemar. Le chanteur n'avait jamais évoqué publiquement cette agression sexuelle. "C'est quelque chose qui me hante depuis 2019", a ainsi raconté Bilal Hassani. Et le chanteur de détailler : "Je suis parti en soirée avec une personne de mon cercle, quelqu'un à qui je faisais confiance. Je suis rentré de cette soirée avec lui, j'avais bu deux ou trois verres. Mais je ne ressentais pas ce que l'on ressent quand on boit deux ou trois verres".

L'interprète de "Roi" "était clairement sous l'influence d'une substance" qu'il n'avait pas souhaité prendre. Lorsqu'il s'est réveillé, il "se passait ce qui peut se traduire comme une agression sexuelle. C'était un viol", a-t-il affirmé. Le lendemain matin, son agresseur se trouvait toujours dans son lit. "Certain" que ce dernier a abusé de lui, Bilal Hassani n'a...

Lire la suite


À lire aussi

Pascal Praud répond à Eric Dupond-Moretti : "S'il a quelque chose à nous dire, qu'il vienne sur ce plateau !"
"Laisse les gens vivre !" : Tensions entre Jean-Michel Maire et Ludivine Rétory autour de Bilal Hassani sur C8
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"