"Trop c'est trop" : Carla Bruni affiche son soutien aux mannequins qui accusent de viol Gérald Maire, l’ancien patron de l'agence Elite

·1 min de lecture

Les voix s'élèvent pour soutenir les victimes de l'industrie de la mode. Cette semaine, Carla Bruni-Sarkozy a affiché son franc soutien à la quinzaine de mannequins qui accusent l’ancien patron de l’agence Elite Europe, Gérald Marie, de "viol et agression sexuelle ainsi que viol et agression sexuelle sur mineur". L'ancienne modèle et actrice Carré Otis, qui a récemment été entendue par les enquêteurs français de la Brigade de protection des mineurs a dénoncé les "innombrables viols" qu'aurait commis l'ex dirigeant de la célèbre agence de mannequins à partir d’avril 1986 (elle était alors âgée de 17 ans). Ces accusations contre Gérald Marie, qui est présumé innocent, ont fait grand bruit dans le monde de la mode et suscité de vives réactions de la part de nombreux visages bien connus des podiums.

Carla Bruni-Sarkozy, l'une des top models les plus emblématiques des années 90, s'est exprimée à ce sujet dans les colonnes du New York Times : "Trop c’est trop. Je suis aux côtés de Carré et des autres survivantes de Gérald Marie qui viennent à Paris pour témoigner contre leur agresseur. Aucune industrie n’est à l’abri des abus sexuels", a-t-elle fermement soutenu dans le journal américain, alors que débutait la fashion week new-yorkaise. Et l'ex-première dame, qui évoquait aussi les dures conditions auxquelles les jeunes femmes devaient se plier pour intégrer l'univers de la mode de remarquer : "Il y a tant de travail à faire en France et dans le monde pour que les femmes soient protégées (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Benoît Hamon : le candidat socialiste à la présidentielle de 2017 quitte la politique
Meghan et le prince Harry bientôt de retour au Royaume-Uni ? Le couple veut présenter Lilibet à la reine
Agacé par le comportement "insupportable" de ses ministres, Emmanuel Macron hausse le ton : "Il a secoué tout le monde !"
Desert One (Canal+) ou l'incroyable fiasco de l'armée américaine en Iran en 1979
Le prince Albert de Monaco s'insurge des rumeurs de séparation avec Charlène : "Elle en souffre et cela m'affecte aussi"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles