«C'est une ambiance de poussière» : la sécheresse se fait toujours sentir chez les agriculteurs

Ce week-end sonne le passage à l'heure d'hiver et pourtant la météo est toujours estivale. Soixante-dix-sept départements sont toujours en alerte sécheresse. Les nappes phréatiques se vident et la situation pèse particulièrement sur les agriculteurs rencontrés par Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Sécheresse : face aux restrictions d'eau, des agriculteurs sont de plus en plus démunis

Rupture d'approvisionnement

Avec dépit, Antoine Baron vide son pluviomètre qui contient à peine l'équivalent d'un verre d'eau. "Il y a quinze millimètres qui datent des derniers jours. Ce n'est pas assez pour commencer à recharger les nappes phréatiques. On n'est pas très loin de la rupture d'approvisionnement", explique-t-il. Ce constat alarmant tranche avec la verdure autour de l'exploitation laitière. Néanmoins, la nature agit en trompe-l'œil, c'est en sous-sol que la situation est grave. L'absence d'eau dans les nappes se fait ressentir en surface malgré les apparences.

"Des plantes qui ne poussent plus"

"Le manque d'eau engendre des plantes qui ne poussent plus, c'est une ambiance de poussière. Nos cultures de maïs ont été impactés avec une division par deux des rendements", poursuit Antoine Baron. Le même maïs sert à l'alimentation des vaches. Si la récolte 2021, bien meilleure, avait permis de stocker pour compenser. Qu'en sera-t-il à l'avenir avec la multiplication des sécheresses ?

>> LIRE AUSSI - Agriculture : comment l'Afrique a adapté son monde agricole malgré la sécheresse

Pou...


Lire la suite sur Europe1